La canneberge, la solution anti souci urinaire


La canneberge

La canneberge

La canneberge

 

La canneberge est une plante qui pousse à l’état sauvage dans les régions humides et froides. Plus connue sous le nom de Cranberry, la petite baie rouge existait déjà depuis des siècles bien avant l’arrivé des colons en Amérique. Ont lui connaissait des vertus thérapeutiques et conservatrices des viandes et des poissons.

Ce fruit n’est pas inconnu du grand public grâce aux jus de fruits commercialisés dans les grandes enseignes, mais connaissez-vous vraiment toutes les propriétés de cette baie?

Composition de la canneberge

Riche en flavonoïdes (molécule qui est responsable de la croissance et du développement de la baie), la canneberge est un excellent antioxydant. Reconnue par les scientifiques pour sa quantité de composés phénoliques (influent sur la texture, le goût, l’acidité…) la Cranberry serait donc un fruit qui neutralise les molécules instables présentes dans le corps prévenant ainsi des maladies cardiovasculaires et cancers (grâce à la présence d’acide ursolique). Tous ces composants en plus de la vitamine C font de la canneberge un fruit épurateur.

Fonctions thérapeutiques

            Dentaire

Les divers composants de la canneberge font de celui-ci un excellent antibactériens dans les solutions de bain de bouche dentaire.

            Infection urinaire

Un avantage pour vous les femmes! Fidèle à sa réputation la Cranberry est un excellent moyen de lutter contre les infections urinaires. Ces flavonoïdes empêchent les bactéries de se coller aux parois urinaires et donc élimine les bactéries infectieuses.

Selon une étude, la bactérie responsable à l’infection résiste de plus en plus aux traitements antibiotiques. La canneberge agit à 80% sur les bactéries résistantes aux antibiotiques.

            Maladie intestinale

Le jus de canneberge empêche la bactérie H pylori (responsable des ulcères d’estomac et d’intestins) de se développer.

Consommer du jus de canneberge en plus d’un traitement antibiotique, permettrait de mieux éradiquer la bactérie.

            Neurones

Selon une observation sur les animaux, consommer de la canneberge permettrait de maintenir les connections neuraux neuronique (entre neurones). La conservation des liens entre les cellules du cerveau permettrait de protéger contre la maladie d’Alzheimer.

            Cancer

Les composants de la canneberge inhibent la prolifération de cellules cancéreuses du sein, du colon, de la prostate et du poumon.

La canneberge est un fruit qui peut être consommé sous différentes forme. Qu’elle soit fraîche, séchée, en purée, liquéfiée ou en confiture, la Cranberry offre à tous la possibilité de bénéficier de ses bienfaits naturelles.

thibaud.durand90@gmail.comLa canneberge, la solution anti souci urinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *