Le point vert sur nos paquets d’emballages


 

Aujourd’hui, 68% des Français font un geste au quotidien qui est de trier les emballages ménagers qui sont ensuite recyclés en France. Pour atteindre un objectif encore plus important l’état agit pour l’ éco-conception, l’augmentation du recyclage et l’amélioration de la collecte sélective en mobilisant en priorité les entreprises, les associations  et les industries du recyclage.

 

L’Etat à mis en place depuis quelques années,  le point vert  qui est le symbole du dispositif que l’état à mis en place. Il est représenté comme un modèle fondé sur la coopération et la mutualisation pour lequel les acteurs économiques ont un rôle dans l’impact environnemental des emballages.

 

 

Comment est représenté l’éco-emballage ?

L’éco-emballage est représenté sur les emballages qui ont étés triés et recyclés avant une nouvelle fabrication, le produit comporte un logo de couleur vert clair et foncé qui indique que celui-ci à été recyclé et qu’il est respectueux de l’environnement.

 

 
eco_emballage

Qui sont les acteurs principaux ?

  • Les collectivités locales :

Elles sont chargés de gérer la collecte des produits triés ainsi que d’organiser le tri.

Eco-emballage les aide à optimiser leur performances et à a sensibiliser les consommateurs.

  • Les ménages/ consommateurs :eco-emballages-promotion

Le consommateur est chargé de la fin de vie de l’emballage d’un produit, cela dépend du geste de tri que celui fera avant de réaliser l’acte de jeter le produit.

Si le produit se trouve pas dans la bonne poubelle, la chaîne de tri sera perturbée, il est donc important de bien choisir la poubelle qui correspond au produit.

Ensuite, si un produit recyclable part dans les ordures ménagères celui-ci ne sera pas recyclé. Cependant, si un produit ménager dit non recyclable est jeté dans la poubelle de produits recyclables, celui-ci engendrera un coût pour la collectivité.

  • Les centres spécialisés dans le tri :

Le tri  s’effectue en  trois étapes :

Tout d’abord, les emballages des acteurs sont acheminés vers des centres de tri.

 

Une deuxième étape qui est à la fois manuelle, semi-automatisée et automatisée, consiste à séparer les emballages selon les matériaux (plastique, carton, acier, etc.).

Et pour finir, les matériaux ainsi triés sont compactés et acheminés vers les filières de recyclage.

  • Les filières de recyclages :

Les  emballages redevenus des matières premières sont revendus à des entreprises, qui les transforment pour leur donner une nouvelle vie.

  • Les entreprises spécialisées dans le recyclage :

Elles utilisent des produits issus de filière de recyclage dans le processus de production.

Les produits sont donc prêts à être vendu dans le réseau de la grande distribution.

  • Les pouvoirs publics :

Des objectifs sont  fixés  par l’Etat, elle régule et contrôle l’agrément de l’éco-emballage.

 

Aujourd’hui, tous les acteurs économiques se mettent à l’éco-recyclage pour sauver  la planète, cependant parmi ces acteurs beaucoup d’entre eux ne se préoccupent pas de l’avenir de la planète et ne tri pas leur déchets comme il se doit. L’éco-emballage est la preuve que la lutte contre la pollution est possible, il suffit de faire des efforts sur la fin de vie de l’emballage d’un produit.

Alors luttons tous pour la pollution  et trions nos déchets pour une meilleure fin de vie des emballages des produits.

thibaud.durand90@gmail.comLe point vert sur nos paquets d’emballages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *